Anatomie de la dent

Endodontie Chambéry

Implantées dans l’os alvéolaire, les dents sont à croissance limitée contrairement à certaines autres familles animales. Une dent est un organe entouré d’os implanté sur l’os alvéolaire rattaché lui-même sur la gencive. La constitution d’une dent peut être scindée en deux : la partie immergée dans les alvéoles qui est la racine, et la partie émergée qui est la couronne, visible à l’œil nu.

L’émail des dents

Cette couronne est recouverte d’émail qui est composé de phosphate de calcium et qui protège la dentine et la pulpe (c’est-à-dire les strates inférieures de la dent). L’émail est la substance la plus dure de l’organisme humain. C’est l’altération de l’émail qui peut conduire à la formation d’une carie ou à d’autres dommages car les organismes malsains peuvent se faufiler à l’intérieur de la dent.

Entre la racine et la couronne figure le collet qui est le point de jonction entre la dent et la gencive. Le cœur de la dent contient les vaisseaux et autres nerfs dont l’apex (extrémité de la racine), il permet à la pulpe dentaire de maintenir la racine de la dent. Chacune des racines est rattachée à l’os alvéolaire grâce au cément (substance tissulaire), lui-même accolé au ligament péridentaire. Enfin, à l’exception des incisives, chaque dent est munie de cuspides (ou rebords), de forme pyramidale ou conique.